Mémoires d'un confident (octobre 2011)

memoires-d-un-confident.jpg

 

Quatrième de couverture :

Témoins silencieux du passage des générations, qui sait quels secrets pourraient révéler nos meubles s’ils étaient doués de parole ?

Ceux de la famille Picquart, par exemple, ont assisté à l’ascension d’Auguste, bonapartiste convaincu, féru d’architecture et collaborateur du préfet Haussmann, qui a redessiné le visage de Paris. Ils ont vu sa fille, Julie, devenir peintre, proche de Claude Monet. Son petit-fils, Frédéric, devenir un journaliste talentueux, qui couvrira l’affaire Dreyfus, et rencontrer Marcel Proust. Et ses arrière-petits enfants partir pour l’horreur des tranchées…

Oui, à travers le Second Empire, la Commune et la Troisième République, les meubles de la famille Picquart ont vécu par procuration le destin  extraordinaire des hommes, et conservé par-devers eux nombre de secrets…